Reproduction du crabe émeraude

Reproduction du crabe émeraude

(mithraculus sculptus ou mithraculus forceps)

Je vous présente un excellent candidat pour vous introduire à la reproduction marine. La grosseur du crabe n’a pas d’importance, car ils commencent à se reproduire à l’âge de six mois environ. Donc, normalement, tous les crabes émeraude que vous voyez dans le commerce sont en âge de se reproduire. 

 

Première étape : l’environnement de reproduction. 

Oublié tout de suite la reproduction dans votre bac principal. Les crabes émeraude que l’on retrouve sur le marché ne sont pas très gros et par conséquent n’ont pas des pontes de plusieurs centaines ou même plusieurs milliers de larves Quelques dizaines au mieux! Si vous ne voulez pas que les larves soient de la nourriture pour les autres habitants, il est préférable d’isoler le couple dans un petit aquarium, un aquarium de 5 gallons fait très bien l’affaire avec quelques pierres vivantes.

 

Deuxième étape : l’obtention d’un couple. 

Heureusement, il est extrêmement facile de déterminer le sexe des crabes de cette famille sans être obligé d’observer la forme de la queue. La femelle a de petites pinces et le mâle a de grosses pinces. Aussi simple que ça! Un seul couple par aquarium.

Si vous voulez déterminer le sexe à partir de la queue, voici une photo d’un mâle :

 

Et voici la photo d’une femelle :

 

Troisième étape : la reproduction. 

Ça se résume à : attendre, bien nourrir les adultes et si vous êtes chanceux vous aurez la chance d’observer l’accouplement. Une fois par semaine, capturer la femelle et vérifier si elle a des œufs. Pour se faire, soulever la queue. S’il y a des œufs, il y aura une masse noire sous la queue. Si la femelle a des œufs, je suggère de l’isoler dans un petit contenant d’environ 1 gallon. Pour le brassage, utiliser une pompe à air et un peu de pierre vivante.

 

Quatrième étape : la récupération des larves. 

Maintenant que la femelle est isolée dans un petit bac, il sera plus simple de récupérer les larves en temps opportun. La naissance s’effectue à la tombée de la nuit, environ 1 à 2 heures après la fermeture des lumières. Les larves ressemblent à de petites boules qui sautillent dans l’aquarium et pour cause, le corps est sphérique avec une queue qui se replie sous le corps. Les larves font environ 1 mm de large pas plus. Elles sont attirées par la lumière, donc si vous utilisez une petite lumière, elles viendront vers la lumière ce qui rend la capture plus facile. Je suggère également d’enlever les pierres du petit bac avant de récupérer la femelle.

 

Cinquième étape : Le bac d’élevage.

Comme les larves sont très petites, je conseille de prendre un bol rond genre pour la crème glacée et idéalement blanc pour bien voir les larves, ce qui est très important. Idéalement, avoir deux bacs identiques. J’expliquerai plus loin pourquoi! Pas besoin de remplir d’eau au complet, un demi-gallon est suffisant. Ensuite, une pompe à air avec un bout rigide, pas de pierre à air. Environ 1 à 1.5 bulle/seconde. Lorsque les larves naissent, vous avez 24 heures pour ajouter des artémias fraîchement écloses. L’idéale est d’en ajouter dès la naissance, mais ce n’est pas tout le monde qui font éclore des artémias tous les jours.

Sixième étape : Entretien et métamorphose. 

Maintenant que les larves sont dans un bac avec des artémias, 24 heures après l’éclosion, avec une pipette, compter les larves en les plaçant dans le second bac. Les larves sont noires ce qui est pratique si votre plat est blanc. Bien inspecter les débris au fond du bac. L’utilisation d’un microscope aide beaucoup. Il arrive que les larves se posent au fond, mais ne soient pas mortes. Seul un microscope pourra vous permettre de le confirmer. Lorsque toutes les larves sont retirées, récupérer les artémias pour nourrir vos bacs de poissons, vider et bien rincer le bac pour enlever tous les détritus. Le bac lavé pourra être utilisé le lendemain. Ajouté de nouvelles artémias fraîchement écloses dans le bac qui contient les larves de crabes. Cette étape doit être répétée tous les jours. Cette étape permet d’enlever les larves mortes, les nauplies en décomposition, utiliser une eau propre et surtout diminuer les bactéries et autres indésirables qui auraient pu être ramassés par erreurs avec les larves de crabes.

 

De 5 à 9 jours après l’éclosion, une petite paire de pinces va apparaître. Cette étape est ce que l’on appelle « mégalope ». C’est le stade final avant la métamorphose. Cette étape dure environ 2 jours et durant cette étape, la larve ne se nourrit pas. Il est donc essentiel que la larve ait bien mangé pendant les premiers jours.

À cette étape, j’utilise un troisième bac. Ce dernier contiendra seulement les mégalopes. Si les mégalopes ne sont pas isolés, lorsque la larve se métamorphosera, le crabe ira se cacher dans les débris. Donc en enlevant les débris tous les jours vous allez vous faciliter la vie pour retrouver les crabes qui font un peu moins de 1 mm de large pour la carapace. L’utilisation d’un microscope devient essentielle pour trouver les crabes.

Septième étape : Placer les petits crabes dans un nouveau bac avec de la roche vivante. Un jour, vous aurez la chance de les voir de nouveau lorsqu’ils auront suffisamment grossis, soit environ 3 mois post métamorphosent. Idéalement, utilisé de la roche vivante qui contient seulement des bactéries pour filtrer l'eau. Les crabes sont extrêmement petits, donc vous ne voulez pas de prédateurs tels que petits vers, amphipodes et autres.

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés